Volkswagen – La Golf passe au break

La huitième génération de Golf se décline tout logiquement en break “Variant”. VW nous promet un break plus spacieux, plus dynamique et plus numérique que jamais. Premier tour d’horizon.

Depuis ses débuts en 1993 sur la Golf III, la déclinaison break “Variant” de la sempiternelle compacte allemande a su trouver sa clientèle. Au fil de ses 5 générations, elle a séduit pas moins de 3’000’000 de clients. Comme déjà annoncé au lancement de la version hatchback (5-portes), c’est en toute logique que VW décline sa Golf VIII en break. La marque annonce un intérieur plus spacieux, un contenu technologique de haut niveau ainsi qu’une mouture aux atours baroudeurs, la Golf Alltrack.

Plus spacieuse

La nouvelle Golf Variant reprend bien évidemment la même face avant que la hatchback. On retrouve donc ces projecteurs étirés au regard perçant qui entourent une calandre très fine. A l’arrière, la ligne de toit s’étend et vient chuter sur une lunette relativement inclinée. S’agissant des dimensions, la nouvelle Golf Variant grandit de manière substantielle par rapport à la génération précédente; la longueur gagne 6,6 cm à 4,63 m. Ce gain bénéficie en grande majorité (5 cm) à l’empattement, qui atteint 2,68 m.

Dès lors, les passagers arrière gagnent 4,8 cm d’espace au genoux; voilà qui devrait permettre aux adultes de prendre place aisément sur la banquette. En termes de volume de chargement, la lunette plus inclinée et la longueur accrue font gagner 6 litres sous la planche à 611 litres. Le volume total, sièges arrière rabattus, atteint 1642 litres (+22 litres).

Au places avant, l’habitacle reprend trait pour trait l’agencement standard de la Golf. Le conducteur fait face à deux vastes écran pour l’instrumentation et le système multimédia. De même, toutes les technologies de connectivité et assistance à la conduite de la Golf VIII sont embarquées dans la Variant. Trois niveaux de finition et équipements seront proposés: Life, Style et R-Line (photos).

Gamme moteur identique

Nous devrions retrouver sous le capot de la Golf Variant les mêmes motorisations que la Golf 5-portes. C’est à dire à tout le moins les moteurs essence TSI en 90, 110, 130 et 150 ch et les diesel TDI en 115 et 150 ch. Les blocs essence 1,0 l eTSI de 110 ch et 1,5 l eTSI de 150 ch accouplés à la boîte de vitesses à double embrayage DSG reçoivent une hybridation légère 48 volts. Le mystère reste entier quant à la disponibilité des motorisations de pointe GTD (200 ch), plug-in hybride (204 ch) et GTE (plug-in hybride 245 ch). Il y a toutefois fort à parier qu’elle rejoindront la gamme dans un futur proche.

La Variant des champs

En parallèle à la Golf Variant, Volkswagen présente la seconde génération de Golf Alltrack. Elle reçoit un traitement visuel façon SUV, une garde au sol augmentée et la transmission intégrale 4Motion de série. Ainsi équipée, VW promet une charge tractable pouvant atteindre 2000 kg.

Les nouvelles Volkswagen Golf Variant et Alltrack seront disponibles dès la fin du mois de septembre 2020 à un tarif pour l’heure inconnu.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON