Volkswagen – Voyage dans l’Enfer Vert

Volkswagen met fin à des mois de spéculations, rumeurs et autres photos espion. Voici la nouvelle VW Golf R, la plus puissante des Golf à ce jour.

Cela fait déjà près d’un an que la huitième génération de VW Golf arpente nos routes. Comme de coutume, la gamme de la compacte allemande s’étoffe petit à petit. Ce printemps, le GIMS 2020 aurait dû être le théâtre des débuts en fanfare des Golf GTI, GTI Clubsport, GTE et GTD. En cet automne si particulier, c’est au tour de la reine des Golf, la Golf R, de montrer le bout de sa calandre. Et la marque de Wolfsburg semble avoir mis les petits plats dans les grands pour nous emmener tout droit… dans l’Enfer Vert.

Atours discrets

La recette du succès de la VW Golf R – et de la famille R en général – repose non seulement sur ses performances, mais aussi sa ligne aux accents sportifs discrets. Pour cette nouvelle génération VW n’y déroge pas. Les boucliers sont cependant nouveaux, à l’avant comme à l’arrière. Les grilles sont plus larges, nombres d’éléments arborent un noir brillant et un liseré bleuté s’illumine sur la calandre et relie les deux projecteurs à LED. D’origine la Golf R chausse des jantes de 18 pouces. Une monte de 19 pouces est offerte en option, tout comme les pneus semi-slicks pour la piste. Les disques de frein avant s’agrandissent de 17 mm, à 357 mm de diamètre. A l’arrière, le becquet de toit trahi les ambitions de l’engin. Pour accorder l’image et le son, un échappement en titane signé Akrapovic garni le catalogue d’option. Il permet en outre d’épargner 7 kg par rapport à la tuyauterie standard.

A l’intérieur, l’univers Golf ne se dévergonde pas. C’est du sérieux et qualitatif. Seuls les sièges passent à des modèles sport avec appuis-tête intégré et maintiens latéraux plus prononcés. La sellerie mêle cuir nappa et cuir “carbone”, teintés de bleu et de noir. Notons enfin l’apparition de “vraies” palettes derrière le volant, à tout le moins plus imposantes.

La plus puissante de toutes

Point de nouveauté tonitruante sous le capot. On ne change pas une équipe qui gagne et Volkswagen reste fidèle à son bloc 4-cylindres 2 litres TSI du type EA888. Toutefois, les ingénieurs lui ont administré une petite cure de vitamines; le moteur développe désormais 320 ch et 420 Nm de couple. C’est 20 ch et 20 Nm de plus que la génération précédente. Au passage, la nouvelle VW Golf R coiffe au poteau sa cousine d’Ingolstadt, l’Audi S3, de 10 équidés. La puissance se répartit sur les quatre roues via une boîte de vitesses à double embrayage DSG à 7 rapports. Au chapitre des performances, Volkswagen annonce un 0 à 100 km/h couvert en 4,7 secondes. La vitesse maximale culmine à 250 km/h, qu’il est possible d’élever à 270 km/h avec le pack “R-Performance”.

Deux nouveaux profils de conduite

Le pack “R-Performance” complète le dispositif de la VW Golf R de deux manières. Le système de traction intégrale 4Motion reçoit d’une part un système de contrôle vectoriel du couple et deux nouveaux modes de conduite s’ajoutent aux “Confort”, “Sport”, “Race” et “Individual” déjà bien connus. Baptisés “Special” et “Drift”, ces deux profils affinent d’une certaine manière les réglages du mode “Race”. Ce dernier raffermit les suspensions pilotées et la direction et augmente la réactivité de la mécanique tout en amplifiant le son du moteur.

Le profil “Special” a été conçu pour une utilisation de la Golf R sur la mythique Boucle Nord du Nürburgring. La topographie et le tracé si particuliers de cette piste nécessitent des réglages de suspensions spécifiques, habituellement plus souples que pour un circuit plus conventionnel. C’est ce qu’effectue ce mode, en conservant les autres paramètres du mode “Race”. Au sujet de la Nordschleife, Volkswagen annonce que la nouvelle Golf R serait 19 secondes plus rapide que la génération qu’elle remplace (7’51”). A juger sur pièce!

Les réglages “Drift”, comme leur nom l’indique, ajustent les paramètres de l’ESP en le rendant plus permissif. La répartition du couple se fait en faveur du train arrière pour faciliter la dérive. A noter que dans ce mode l’ESP est totalement déconnectable, sans ultime intervention avant la perdition.

Enfin, la direction, la transmission, les suspensions et le différentiel électronique sont interconnectés. Le temps de réponse de chaque élément est amélioré afin d’obtenir un maximum de performance. A cet arsenal “software”, la Golf R ajoute une hauteur de caisse abaissée de 20 mm et un carrossage négatif plus prononcé.

Les précommandes pour la nouvelle Volkswagen Golf R débutent le 5 novembre 2020, à partir de 57’500.- francs.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON