Tout ça… pour ça?

Par Jérôme Marchon


Ferrari a teasé durant des jours à fin mai. La Ferrari SF90 Stradale partagera l’affiche avec Charles Leclerc dans les rues de Monaco, sous l’objectif de Claude Lelouch. Devant un tel casting, les attentes sont forcément élevées!

D’emblée on imagine un remake en 2020 du célébrissime “C’était un Rendez-vous”, le court-métrage du cinéaste réalisé en 1976, avec des moyens “simples”. Paris aux aurores, une Mercedes-Benz 450 SEL 6.9, une caméra accrochée au pare-chocs avant et une bonne dose de… courage. Car il en fallait pour débouler dans la Ville lumière à tombeau ouvert, slalomer dans le trafic, allègrement griller feux rouges et priorités sans parler des contresens. Lelouch lui-même pilotait sa Mercedes et une Ferrari 275 GTB servit au doublage son. L’histoire est simple: un homme pressé doit retrouver sa dulcinée sur les marches du Sacré-Coeur.

Le Grand Ratage

On se dit alors que, pour ce “Grand Rendez-vous” de 2020, filmé dans les rues qu’emprunte le circuit de F1 de Monaco, bloquées pour l’occasion, nous allions avoir droit à un feu d’artifice! Eh bien non. Lelouch livre un film au scénario incompréhensible; pourquoi le casino au début? qu’apporte le caméo du Prince Albert de Monaco? et une fin avec la fleuriste du début qui réapparait pour offrir un bouquet au pilote et au prince avant de monter à son tour avec Leclerc. Bref, j’ai rien compris.

Et puis il y a la réalisation; si quelques plans sont intéressants, l’ensemble demeure sans grande originalité. Même la bande-son est ratée, la musique couvre tous les bruits. Point de V8 hurlant, encore moins de crissements de pneus. Ferrari a annoncé une équipe 17 techniciens, un matos qui comprend 6 iPhone 11 Pro, 9 GoPro et une caméra Sony Venice. Peut mieux faire. N’importe quel blogger équipé d’une GoPro et un smartphone arrive au même résultat.

Si après cette critique à charge contre ce “Grand Rendez-vous” vous souhaitez toujours le visionner, retrouvez-le dans cet article. Mais avant de cliquer plus loin, jetez un coup d’oeil ci-dessous à l’original, le “C’était un Rendez-vous” de 1976. Mythique!

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON