TAG Heuer – La Monaco de Steve McQueen aux enchères

Le 12 décembre 2020, la maison d’enchères Phillips mettra à l’encan la Heuer Monaco portée par Steve McQueen dans le film “Le Mans”.

En règle générale les objets qui ont participé à un tournage de cinéma réalisent de jolis scores dans les ventes aux enchères. Mais lorsque l’objet en question est élevé au rang de mythe, qu’il a été porté par un acteur au statut d’icône dans un film d’anthologie, son passage sous le marteau du commissaire-priseur battra assurément des records. Et ce n’est pas ce satané coronavirus qui viendra jouer les trouble-fête.

C’est à New York, le 12 décembre prochain, que la maison Phillips tiendra sa vente “Racing Pulse”. Deux vedettes déchaineront les passions: une Rolex Daytona 6263 Cosmograph ex-Paul Newman et surtout la Heuer Monaco que Steve McQueen portait lors du tournage de “Le Mans”. Il s’agit de la dernière des deux Monaco connues et conservées, que Steve McQueen a offertes.

Une histoire d’hommes

A la fin du tournage du film “Le Mans”, le “King of Cool” a offert cette montre au chef mécanicien, Haig Alltounian. L’acteur souhaitait remercier celui qui l’a “gardé en vie pendant tous ces mois”. Le film “Le Mans” contient des scènes de courses filmées en conditions réelles. Steve McQueen dépassait allègrement les 300 km/h au volant de la Porsche 917 K lors de certaines prises. L’état mécanique des bolides revêtait donc une importance capitale, comme en compétition. Haig Alltounian est une sommité dans son domaine. Au cinéma, il a été consultant sur le thriller “The Killers” en 1964, puis sur “Winning” en 1969, avec Paul Newman et Joanne Woodward. En compétition, il a notamment travaillé avec Carroll Shelby, Dan Gurney, Bruce McLaren, Ken Miles, Derek Bell et Jo Siffert. Après le tournage de “Le Mans”, McQueen et Alltounian sont restés amis.

Steve McQueen sur le tournage de “Le Mans”. A droite de McQueen, avec la moustache, Haig Alltounian.

Comment est-ce que la Heuer Monaco est arrivée dans le film? En 1969, les débuts commerciaux de la Monaco étaient difficiles. Pourtant, du point de vue technologique, la Heuer Monaco rassemblait plusieurs premières; premier chronographe à remontage automatique et premier boîtier carré étanche. C’est par l’entremise de Jo Siffert, ambassadeur de Heuer, pilote dans les scènes de course et fournisseur de nombre de véhicules de compétition pour le film, que Steve McQueen rencontre Jack Heuer. La combinaison – elle aussi inspiré de celle de Jo Siffert – de Michael Delanney, incarné par Steve McQueen, arbore fièrement le logo de l’horloger. Il était donc logique de l’acteur/pilote face une infidélité à sa Rolex Submariner au profit de la Heuer Monaco. L’histoire est désormais en marche.

Atteindra-t-elle le million?

C’est la grande question qui met le petit monde de la montre de collection en ébullition. A coup sûr la Rolex Daytona 6263 ex-Paul Newman fera mieux… En 2017, un autre modèle ayant appartenu à Newman, la Daytona 6239 justement surnommée “Paul Newman” fut adjugée à 17,752 millions de dollars. Cela dit, Haig Alltounian a précieusement conservé sa Heuer Monaco offerte par McQueen. Elle est dans un superbe état d’origine et de fonctionnement, l’inscription sur le fond de boîtier demeure parfaitement nette. Quelques-uns des 6 exemplaires de Monaco mis à disposition de la production de “Le Mans” par Jack Heuer sont déjà passées en vente. La dernière en date, en 2012, a été adjugée pour 800’000 dollars.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON