Renault – Révolution électrique

Renault présente la Mégane eVision, showcar préfigurant un modèle de série du segment C qui devrait faire ses débuts à fin 2021. Elle repose sur la nouvelle plateforme CMF-EV développée avec Nissan et dédiée aux véhicules électriques.

La firme au Losange est certes pionnière de la mobilité électrique à large échelle avec la Zoé depuis 2013. Mais elle a tardé à se constituer une vraie gamme électrique. L’année 2020 sera charnière; un nouveau patron, des relations dans l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pacifiées – à tout le moins en apparence – et une gamme qui s’élargit et s’électrifie. En témoigne la récente offensive d’hybridation avec le triumvirat Clio-Captur-Mégane et le nouvel Arkana. Même Dacia se mêle au bal avec l’arrivée prochaine de sa première voiture électrique, la Spring.

A l’attaque du segment C

Le succès de la Zoé a confirmé le statut de leader de Renault dans le segment des citadines polyvalentes (B) électriques. Il est temps désormais de se consacrer à l’échelon supérieur, celui des compactes (C), plus profitable. Surtout que l’offre s’étoffe avec des concurrents sérieux: Volkswagen ID.3 et ID.4 en tête, mais aussi le Kona de Hyundai et la Mazda MX-30.

Renault a mûrement réfléchi son offensive. En premier lieu, le constructeur lance une nouvelle plateforme modulaire baptisée CMF-EV. Dévolue aux véhicules électriques, elle a été développée dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Nissan l’utilise d’ores et déjà sur son Ariya.

A l’image de la plateforme MEB de Volkswagen, la CMF-EV adopte une architecture “skateboard”. Les batteries se logent dans le plancher. Les gains grâce à cette architecture sont nombreux: répartition des masses idéales, flexibilité d’aménagement, volume utile, entre autres. Les roues renvoyées aux 4 coins du véhicule et le faible encombrement du moteur autorisent un espace à bord gigantesque pour un gabarit extérieur contenu.

Pour son premier modèle sur la plateforme CMF-EV, Renault réinterprète sa Mégane. En 25 ans de carrière et de succès, la Mégane est l’incarnation même de la compacte chez Renault, digne héritière de la R16. La Mégane eVision est certes encore un showcar, mais 95% de ses caractéristiques stylistiques sont d’ores et déjà figées pour la production.

Mi-berline, mi-SUV

La Renault Mégane eVision présente un gabarit à mi-chemin entre berline et SUV. Longue de 4,21 m, haute de 1,50 m et large de 1,80 m, elle est plus courte mais plus haute que la Mégane actuelle. En revanche, l’empattement de la Mégane eVision est plus long, à 2,70 m (+3 cm). Aussi bien les ingénieurs que les designers affirment que l’habitabilité exploite au maximum l’empattement disponible. On les croit sur parole, l’agencement intérieur demeure encore secret.

Les lignes de la Mégane eVision sont athlétiques et suggèrent le dynamisme. Les bandeaux à technologie LED matricielle à l’avant et l’arrière reprennent les codes introduits sur le concept Morphoz en début d’année. Les équipes autour de Laurens van den Acker ont puisé une partie de leur inspiration dans l’histoire de la marque. Les rappels à l’ancien logo Renault imaginé par Vasarely en 1972 sont nombreux, comme sur les jantes.

Sous son plancher, la Mégane eVision accueille une batterie de 60 kWh, refroidie par eau. Elle alimente un moteur de 160 kW (217 ch) et 300 Nm de couple. Si la Nissan Ariya se décline également en 4-roues motrices, la Renault Mégane eVision sera une simple traction. Renault annonce une autonomie d’environ 450 km (WLTP). L’ensemble devrait peser aux environs de 1650 kg. La batterie est compatible avec une puissance de charge jusqu’à 22 kW en courant alternatif ou 130 kW en courant continu. Une charge rapide de 30 minutes permettrait de récupérer 200 km d’autonomie.

Le modèle définitif de la Mégane eVision fera ses débuts en fin d’année 2021, pour une commercialisation dans la foulée. Si l’avenir de la Mégane actuelle reste officiellement incertain au-delà de la génération actuelle, la eVision ne devrait pas la remplacer dans un proche avenir.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON