Range Rover – Nouveaux coeurs pour le Velar

Le Range Rover Velar s’offre une mise à jour. Si esthétiquement les évolutions sont mineures, c’est sous le capot que les nouveautés sont notoires. Avec notamment la généralisation de l’électrification.

Présenté en 2017, le Range Rover Velar a déjà atteint sa mi-carrière. Rare sont les autos qui auront autant fait l’unanimité quant à leur style. A tel point que Land Rover n’a pas jugé utile de modifier quoi que ce soit sur sa carrosserie. Le Velar poursuit donc sa carrière dans une “phase 2” qui, sur le plan du style, ne voit que l’arrivée d’un nouveau coloris extérieur, le “Lantau Bronze”, associé à la version “Edition” du SUV.

A l’intérieur, les modifications se résument à l’adoption du système d’infodivertissement Pivi, à une nouvelle installation audio, à l’apparition du système actif de réduction des bruits et au remplacement de la molette de sélection de vitesses par un levier à impulsions.

Hybridation pour tous

Les exigences de plus en plus strictes des instances européennes au sujet du CO₂ ont en revanche contraint Land Rover à revoir l’entier de la palette de moteurs du Velar. Avec cette nouvelle version, toutes les motorisations adoptent l’hybridation, à différents degrés. La plus vertueuse d’entre elles, la P400e, est déjà connue sous les capot des Range Rover et Range Rover Sport. Elle se compose d’un 4-cylindres de 2 litres de 300 ch combiné à un moteur électrique de 105 kW. La puissance cumulée atteint 404 ch, ce qui permet au Velar de couvrir le 0 à 100 km/h en 5,4 secondes. La batterie de 17,1 kWh autorise une autonomie de 53 km en tout-électrique. La consommation moyenne atteint 2,6 l/100 km (CO₂ 58 g/km), à la condition que la batterie soit rechargée le plus souvent possible. A ce sujet, Land Rover annonce un temps de charge de 30 minutes pour récupérer 80% d’autonomie sur un chargeur rapide à courant continu.

Le nouveau Range Rover Velar inaugure une nouvelle génération de 6-cylindres en ligne de 3 litres de cylindrée. En essence, le catalogue propose le P400 de 400 ch et 550 Nm alors qu’en diesel de D300 développe 300 ch et 650 Nm. En entrée de gamme, nous retrouvons les 4-cylindres 2 litres; P250 (250 ch) en essence et le D200 (204 ch) en diesel. Tous ces blocs adoptent une électrification légère 48 V qui récupère l’énergie à la décélération et la restitue à l’accélération. Notons au passage la disparition du catalogue du V8 5 litres de 550 ch. Enfin, seules les motorisations D300, P400 et P400e reçoivent la transmission intégrale.

Le nouveau Range Rover Velar est d’ores et déjà disponible à la commande, à partir de 67’900.- francs (Velar P250).

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON