Peugeot – Same, same… but different

En toute logique, à la suite du 3008, c’est au tour du grand frère 5008, de s’offrir un nouveau visage et de nouveaux équipements. A la différence près qu’il n’hérite toujours pas d’une motorisation hybride.

Bien que dans l’ombre du 3008, le Peugeot 5008 connaît lui aussi un joli succès commercial. Depuis son lancement en 2017, il a séduit près de 300’000 clients et non des moindres, puisque le Président de la République française himself en a fait l’un de ses véhicules officiels. Bien que reposant sur la même base que le 3008, le 5008 affiche une longueur accrue de 20 cm (à 4,64 m) qui lui permet d’accueillir 7 passagers sur 3 rangées. Sans grande surprise, dans la foulée de son petit frère, le 5008 s’offre aujourd’hui une cure de jouvence aux ingrédients identiques.

Copier-coller…

Le nouveau Peugeot 5008 accueille donc une nouvelle calandre élargie qui se prolonge jusque sous les nouveaux projecteurs. Point de chichis, la réflexion pour le 5008 a été la même que pour le 3008; moderniser le dessin tout en accentuant la présence. Ce qu’accomplissent admirablement bien les dents de sabre – la signature lumineuse Peugeot – qui officient comme feux de jour.

A l’arrière, les feux adoptent un effet 3D. Les clignotants sont à défilement et un panneau de verre fumé qui court sur toute la largeur du hayon réunit les deux blocs optiques. Peugeot propose en option le nouveau “Black Pack” qui remplace les chromes par des appliques noires pour un surcroît de sportivité.

A l’intérieur, le Lion reconduit le i-Cockpit avec un combiné d’instrumentation au contraste amélioré. Un nouvel écran de 10 pouces officie comme centrale multimédia au centre du tableau de bord. De nouvelles ambiances intérieures apparaissent, de même que de nouveaux matériaux pour les décors. La dotation technologique comprend les caméras 360°, le hayon mains-libres, les sièges massants et s’agrémente pour la première fois de la vision nocturne et du régulateur de vitesse avec fonction Stop&Go.

… ou presque

En revanche, c’est du côté des motorisations que les différences avec le 3008 apparaissent; le 5008 se contente de moteurs thermiques uniquement. Les deux blocs hybrides du groupe PSA, 225 et 300 ch, ne peuvent être accueillis dans le 5008. Le moteur électrique prenant place sur l’essieu arrière, il empêcherait le montage des sièges de la troisième rangée. Le choix de motorisations s’articule donc autour des blocs 1,2 l 130 ch et 1,6 l 180 ch en essence. La palette diesel comprend le 1,5 l 130 ch et le 2 litres de 180 ch. Ce dernier reste exclusif au 5008, puisqu’il a disparu des catalogues 308 et 3008.

Le nouveau Peugeot 5008 arrivera en concessions au début de l’année 2021, à un prix encore inconnu à ce jour.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON