Hyundai – Plus long, plus propre, plus sportif

Il est temps, pour le Hyundai Kona, de passer par la case restylage de mi-carrière. Le menu des festivités comprend un équipement revu, une finition sportive “N Line”, la microhybridation et un bloc de 198 ch.

Toujours à l’écoute de ses clients, Hyundai soumet son Kona au traditionnel rafraîchissement de mi-carrière. Le moins que l’on puisse dire est que les modifications sont substantielles. Quitte à péjorer la valeur résiduelle des premiers modèles, Hyundai a fait son choix et l’assume. Depuis 2017, 228’000 exemplaires de Kona ont trouvé preneur. En Suisse, à fin août 2020, les ventes cumulées s’élèvent à près de 6300 unités.

4 cm plus long

Sur le plan esthétique, les modifications apportées au Kona sont bien visibles. A commencer par sa longueur, accrue de 40 mm. Le dessin du Kona gagne en équilibre, soulignant son élégance et son dynamisme. Les feux de jour à LED s’affinent alors que la calandre et les boucliers sont nouveaux. A l’arrière, les feux arborent un nouveau graphisme qui rappelle la signature lumineuse de l’avant. Le catalogue s’agrémente de nouveaux motifs de jantes ainsi que de 5 nouvelles teintes.

A l’intérieur, le Kona hérite de l’instrumentation digitale de 10,25 pouces que la nouvelle i20 a inaugurée. Le système multimédia est accessible au moyen d’un écran tactile, de 10,25 pouces lui aussi, juché sur la console centrale. Il embarque également la dernière version de l’écosystème Bluelink et ses nombreuses fonctions connectées. Enfin, Apple Carplay et Android Auto se connectent désormais sans fil.

Les assistances à la conduite sont également mises à jour. Le régulateur de vitesse intelligent dispose désormais de la fonction “stop and go”. En outre, l’alerte de démarrage du véhicule précédent (LVDA) averti le conducteur s’il tarde à redémarrer dans une file. Enfin, l’assistant d’évitement de collision frontale (FCA) rejoint la dotation de série et détecte aussi les cyclistes (option). Les versions du Kona équipées de la boîte de vitesses à double embrayage DCT reçoivent le détecteur d’angle mort actif qui exécute un freinage s’il repère la présence d’un autre véhicule dans le quart arrière lorsque le conducteur entame son changement de voie. La boîte DCT permet aussi au Kona à se doter du détecteur de trafic transversal arrière qui déclenche lui aussi le freinage si nécessaire.

Du sport et de l’efficience

L’offre de moteurs du nouveau Hyundai Kona subit de nombreux changements, à commencer par la motorisation haut de gamme. Exit le bloc de 177 ch; il cède sa place à un bloc 1,6 litre de 198 ch couplé à une boîte à double embrayage à 7 rapports. Cette version de pointe est disponible en version deux ou quatre roues motrices.

Le Kona dispose déjà de versions hybride et 100% électrique, toutes deux reconduites dans un second temps. Il peut par ailleurs s’équiper en option d’une hybridation légère 48 V. Elle est disponible sur le moteur diesel 1,6 l de 136 ch et le bloc essence T-GDi 1 litre de 120 ch. La transmission est assurée par la boîte manuelle intelligente iMT (embrayage robotisé) à 6 rapports. Le diesel peut aussi s’accoupler à la boîte DCT à 7 rapports.

Disponible en N Line aussi

Dernière nouveauté, le nouveau Hyundai Kona voit débarquer la finition sportive N Line. Ainsi équipé, il se pare d’un look plus dynamique fait de jantes spécifiques, d’un bouclier redessiné, d’entrées d’air élargies et de nouveaux bas de caisse. Le traditionnel sabot de protection est remplacé par une lèvre aérodynamique. A l’arrière, le pare-chocs intègre un diffuseur central et une double sortie d’échappement.

A l’intérieur, la finition N Line permet d’opter pour une sellerie en tissu, cuir ou daim, décorée de surpiqûres rouge. L’ambiance sportive se traduit aussi par un pédalier en alu et la présence du logo N sur les sièges et le levier de vitesses.

Le nouveau Hyundai Kona et Kona N Line arriveront dans les showrooms vers la fin de l’année 2020. Le Kona Hybrid suivra au début de l’année 2021.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON