Cupra – En hybride pour commencer

Pour le lancement commercial de sa Leon, Cupra nous sert dans l’immédiat la mouture hybride de 245 ch. Les autres motorisations suivront au début 2021.

Cupra ne se laisse pas abattre par la morosité ambiante et commercialise sa gamme au pas de charge. Après le Formentor il y a quelques semaines, c’est au tour de la Leon de faire ses débuts en concession. Histoire de ne pas grever l’entier de sa gamme par les malus CO₂ assassins de certains pays de l’Union Européenne sur les grosses motorisations, la marque espagnole a fait le choix de lancer dans un premier temps sa Leon avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable. Il se retrouve aussi bien sous le capot de la berline 5 portes que le break “Sportstourer”.

Discrète mais suggestive

Le style de la nouvelle Cupra Leon reçoit un accoutrement plus sportif que sa congénère Seat. Les boucliers se parent d’écopes élargies et sont plus enveloppants pour compenser l’élargissement des voies. Les jantes deviennent plus imposantes et la carrosserie s’agrémente de touches cuivrées sur les logos et canules d’échappement.

Le cockpit embarque des sièges baquets. Ici aussi les placages et ornements prennent des accents cuivrés. Le volant reçoit une touche “Cupra” pour déclencher le mode de conduite correspondant.

La liste des équipements est complète: projecteurs full LED, cockpit digital de 10,25 pouces, tablette tactile de 10 pouces, GPS 3D, Android Auto/Apple CarPlay sans fil, etc. Les assistances à la conduite sont reprises de la Seat Leon: régulateur de vitesse adaptatif, alerte de franchissement de ligne, maintien dans la voie, freinage automatique d’urgence, etc.

Un mécanique désormais bien connue

Eh oui, c’est ainsi. Le dieu CO₂ se montre impitoyable. Mais rassurez-vous, les versions équipées du 2,0 litres turbo en 245, 300 et 310 ch (Sportstourer 4Drive uniquement) sont agendées pour le début de l’année 2021. En attendant, Cupra nous propose sa Leon e-Hybrid. Elle embarque sous son capot le groupe hybride rechargeable de 245 ch du groupe Volkswagen. Ce propulseur se trouve déjà sous celui de la VW Golf GTE. Il est attendu prochainement dans le nouveau VW Tiguan, la Skoda Octavia iV RS ainsi que dans une mouture plus puissante de la cousine Audi A3 Sportback eTFSI.

Pour rappel, il se compose d’un 4-cylindres TSI 1,4 litre de 150 ch, associé à un moteur électrique de 115 ch. Ce dernier est alimenté par une batterie lithium-ion de 13 kWh. L’ensemble délivre 245 ch et un couple de 400 Nm. Ainsi dotée, la Cupra Leon franchit la barrière des 100 km/h en 6,7 secondes (berline) et 7,0 secondes pour le break Sportstourer. Les deux modèles atteignent une vitesse de pointe de 225 km/h. Cupra annonce une autonomie 100 % électrique de 52 km (WLTP) et un temps de recharge de 3,5 heures au moyen de la Wallbox dédiée. Comptez en revanche environ 6 heures sur une prise domestique pour une charge complète.

Un châssis réglé au poil

L’ancienne génération de Seat Leon Cupra disposait d’un châssis aux qualités unanimement reconnues. Il devrait en être de même avec cette Cupra Leon. Le constructeur espagnol a doté son bolide des derniers raffinements au niveau des trains roulants: direction progressive, suspension pilotée (DCC, réglable sur 15 niveaux), différentiel à glissement limité électronique, système de freinage Brembo, voies élargies. Rien ne manque.

La nouvelle Cupra Leon e-Hybrid est d’ores et déjà disponible à la commande, en version Sportstourer (break) dès 47’500.- francs. La berline 5 portes arrivera au mois de décembre 2020, pour un prix de base de 45’500.- francs.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON