Audi – En attendant la RS3

L’Audi A3 débarque à peine sur nos routes que la firme aux quatre anneaux présente la S3. Peu de changements au programme: 310 ch et 400 Nm qu’il est possible d’habiller soit en carrosserie Sportback ou Berline.

Lancée il y a 20 ans déjà, l’Audi S3 ouvrait la voie des compactes premium sportives. Depuis, la concurrence des compactes délurées s’est bien étoffée et la course à l’armement est effrénée. Imaginez, aujourd’hui une Mercedes-AMG A45 S développe une puissance équivalente à la Porsche 911 (996) Turbo à l’époque de l’arrivée sur le marché de la première génération d’Audi S3…

Deux variantes de carrosseries

Audi reconduit sa S3 en deux silhouettes de carrosserie, Sportback et Berline. Il faudra s’en contenter, puisqu’il paraît de plus en plus improbable que la nouvelle Audi A3 soit déclinée en Cabriolet. La faute à une clientèle pas suffisamment nombreuse.

Les nouvelles Audi S3 Sportback et Berline se distinguent notamment par leurs larges entrées d’air à l’avant ou encore le diffuseur arrière encadré par les deux doubles sorties d’échappement. L’accastillage est relativement discret, dans la plus pure veine Audi S. Sur la toise, elles affichent à quelques millimètres près les mêmes cotes que les modèles conventionnels de la gamme; 4,35 m de long, 1,82 m de large et 1,44 m de haut pour la Sportback et respectivement 4,50 m, 1,82 m et 1,42 m pour la berline. En revanche, la transmission Quattro et un réservoir d’essence plus gros empiètent sur le volume du coffre. La S3 Sportback affiche 325 l (contre 380 l) et la S3 Berline 370 l (contre 450 l).

A l’intérieur, hormis les placages en aluminium ou carbone et les sièges sports spécifiques, les S3 reçoivent l’écran d’infodivertissement de 10,25 pouces. L’interface MMI est de dernière génération et comprend l’ensemble des fonctions de connectivité dont un hotspot Wifi. L’instrumentation Virtual Cockpit et son écran de 12,3 pouces est disponible en option.

Puissance en hausse, perfs en baisse…

Pour cette 4e itération de la S3, Audi reconduit des éléments mécaniques largement connus. Le bloc 2.0 TFSI développe 310 ch et 400 Nm, comme dans sa version “pré-WLTP” sur la génération précédente. La S3 coiffe ainsi de 4 chevaux ses concurrentes directes Mercedes-AMG A35 et BMW M135i. Ce moteur s’associe à la transmission Quattro à différentiel Haldex et la boîte de vitesses à double-embrayage S-tronic à 7 rapports.

Etrangement, les nouvelles S3 ont besoin de 0,1 seconde de plus sur le 0 à 100 km/h (4,8 s) que la génération précédente avec 10 chevaux de moins… Est-ce dû au poids? à la boîte de vitesses? Audi ne fournit pas d’explication. Pour des performances plus flamboyantes, il faudra attendre la RS3.

Les Audi S3 Sportback et S3 Berline reçoivent une suspension sport abaissée de 15 mm, avec amortissement piloté en option. Les vannes contrôlent le débit d’huile dans les amortisseurs afin de s’adapter à l’état de la route et à la conduite en quelques millièmes de seconde. Audi promet un écart plus marqué entre les modes “Confort” et “Dynamic” du Audi Drive Select que le modèle précédent.

Les nouvelles Audi S3 Sportback et Berline sont d’ores et déjà disponibles à la commande. Les premières livraisons devraient débuter à mi-septembre pour la Sportback et quelques semaines plus tard pour la Berline. Les prix débutent à 60’100.- francs pour la S3 Sportback et 61’350.- francs pour la S3 Berline.

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON