Au soleil, la voiture est un piège mortel

Les températures très élevées qui touchent la Suisse font très vite monter la chaleur dans l’habitacle des voitures, ce qui peut être mortel pour les humains et les animaux. Le TCS donne des conseils et astuces pour y faire face.

La température intérieure d’une voiture stationnée en plein soleil peut atteindre les 50° C en quelques minutes seulement. Après une heure d’exposition, l’habitacle peut même atteindre 80° C. Cette chaleur peut encore augmenter en fonction des variations de la température extérieure et du changement du rayonnement du soleil.

© meiko.ch

La carrosserie, le tableau de bord et les sièges deviennent alors si chauds qu’une brûlure peut survenir simplement au toucher. La plupart des gens sous-estiment qu’en à peine quelques minutes en plein soleil, la température de l’habitacle devient dangereuse pour les humains et les animaux. A partir de 40° C (température intérieure) déjà, il devient risqué de rester à bord d’une voiture. Différents tests effectués par le TCS ont montré quelles mesures peuvent vraiment aider à faire baisser la température intérieure et limiter les risques pour la santé. Il y a également quelques aspects à considérer lors de l’entretien du véhicule.

Comment éviter une chaleur excessive?

Parquer son véhicule à l’ombre et utiliser un pare-soleil ont une influence positive sur les températures mesurées dans l’habitacle. L’écart mesuré, entre une voiture équipée d’un pare-soleil et une autre dépourvue, pouvait atteindre 40° C. Contrairement à la croyance qui voudrait que la couleur de la carrosserie ait une grande influence sur la température extérieure, les tests ont prouvé que cet impact est minime. Les voitures sombres se réchauffent plus vite durant les 20 premières minutes; mais après une plus longue exposition au soleil, seuls quelques degrés de différence sont mesurés.

La température intérieure augmente-t-elle moins avec des vitres ouvertes?

Des vitres légèrement entrouvertes n’ont pas l’effet rafraîchissant souhaité. Lors du test, la différence de température intérieure était d’à peine 2 degrés au bout de 30 minutes. En revanche, rouler avec des vitres complètement ouvertes contribue à refroidir considérablement l’habitacle en peu de temps.

Conseils pour éviter de mettre en danger la santé des humains et des animaux

  • Eviter de rester dans un véhicule fermé, non refroidi et parqué en plein soleil. Ne jamais laisser un enfant ou un animal à l’intérieur, même pour une courte durée.
  • Dès que la température atteint 45 degrés, quelques secondes suffisent pour risquer des brûlures et des lésions de la peau. Il faut faire preuve de prudence en montant et en touchant les sièges, le volant, le levier de vitesses ou d’autres éléments intérieurs.
  • Il est recommandé d’aérer brièvement avant de monter à bord.
  • Une différence maximale de 6 degrés entre un habitacle climatisé et la température extérieure devrait être respectée. Un plus grand écart de température pourrait mettre à mal l’organisme et un refroidissement peut notamment en découler.

Quels effets la chaleur peut-elle avoir sur le véhicule?

Les températures telles que celles rencontrées en plein été en Suisse ne posent aucun problème aux véhicules modernes, pour autant qu’ils soient en parfait état.

En revanche, le moteur peut surchauffer s’il manque d’eau ou d’huile. Pour cette raison, il est conseillé de vérifier fréquemment le niveau du liquide de refroidissement, surtout durant l’été. Si le témoin moteur s’allume, il faut immédiatement s’arrêter et appeler le service de dépannage. Seuls deux kilomètres de parcours en plus peuvent suffire à endommager le moteur, ce qui peut entraîner des frais élevés.

Source: TCS

Print Friendly, PDF & Email
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON